Esper99"Maman, c'est quoi la grève ? " 

É. : À l’école, j’ai entendu des grands dire qu’ils faisaient la grève de l’école pour le climat.
V. : En fait, Éthel, la grève, c’est une action collective qui cherche à priver l’entreprise (ou tout autre organisation) de ses forces de travail en cessant les activités en cours et qui cherche à rendre visible l’enjeu du conflit, du désaccord pour le dire autrement.
É. : Mais pourquoi font-ils cela ? Tu dis toujours que c’est mieux de se parler alors pourquoi tout bloquer ?
V. : Justement, la grève c’est quand on a déjà beaucoup discuté ou qu’on ne se sent pas du tout respectés.
É. : Alors, ils ont raison, mais… – pensive - pourtant, j’ai entendu des parents dans la cour de récréation le matin qui disaient que c’était trop facile de faire grève, que c’était normal que la vie ne soit pas toujours rose et que chacun devait faire des efforts et prendre sur lui.

Esper98L'espérance est un risque à courir

Quand on pense à Paulo Freire, ce pédagogue brésilien qui développa d’importants programmes de soutien à l’alphabétisation des adultes au Brésil et au Chili, arrive en tête une cascade de concepts cherchant à nous présenter son oeuvre : pédagogie critique, pédagogie de l’opprimé, pédagogie de la conscientisation, de l’autonomie, de l’espoir et j’en passe. Mais le mot qui, associé à «pédagogie» et «Paulo Freire», a retenu plus particulièrement mon attention est «utopie». Découle alors cette question : quel lien pouvons-nous faire entre «pédagogie» et «utopie»

Esper97

ETRE OU NE PAS NAITRE ACTEUR.RICE CULTUREL.LE

«N-A-I-T-R-E», voilà un mot qui résume si délicatement en trois consonnes et trois voyelles notre projet BAGIC, nommé aussi Brevet d’aptitude à la coordination de projets et d’organismes culturels et socio-culturels. Parce que oui, à y regarder de près, c’est bien de naissance qu’il est question quand on pense au BAGIC, et ce même si la progéniture en question vient de se voir fêter ses 25 printemps.
Être né de… 
Née du Plan de développement des initiatives de l’Administration de la Jeunesse et de l’Éducation permanente en matière de formation des cadres culturels, et plus particulièrement de cinq parents ayant une sensibilité prononcée pour la diversité : le CBAI, le CESEP, l’ICJ, le CIEP ainsi que la Fédération Wallonie-Bruxelles, la formation BAGIC a la particularité d’être un seul et même dispositif que chaque opérateur décline selon ses spécificités propres : l’interculturalité pour le CBAI, la jeunesse pour l’ICJ, l’Éducation permanente pour le CIEP et le CESEP, et jusqu’au début des années 2000, la dimension artistique au sein de la FWB.
Être né pour…
Esperluette n°97 (Juillet/Août/Septembre 2018)
 
 
agenda
 
newsletter

L'Esperluette