Esper75L’Art -sous des formes artistiques traditionnelles (théâtre, chant, peinture, écriture, cinéma), ou toute autre production culturelle- peut être un outil pour décrire, de façon critique, l’état du monde. Le philosophe Jacques Rancière est une référence incontournable pour analyser les relations entre art et politique. Ses écrits permettent de comprendre l’effet produit par une oeuvre artistique sur les différents acteurs sociaux. Ses propositions développées dans Le spectateur émancipé ont été notre fil conducteur pour éclaircir la question de l’art politique, de la relation entre l’Art et la Critique, dans une démarche émancipatrice. Cette analyse envisagera ainsi la question de l’efficacité et de la spécificité de l’art politique. En effet, depuis quelques années, un certain nombre d’artistes insufflent, de manière consciente, une dimension politique à leurs productions artistiques, en mettant à nu, pour les spectateurs, les formes de domination de notre société.
esper74Ces dernières semaines, grâce à l'homme d'affaires français Bernard Arnault et à Didier Reynders, ancien ministre
belge des Finances et aujourd'hui en charge des Affaires étrangères, la question de l'impôt est revenue à l'avant-plan de l'actualité. En demandant d'être naturalisé belge, Bernard Arnault a donné l'impression de vouloir fuir son pays, la France, avant que les projets d'imposition des hauts revenus annoncés par le Président François Hollande ne viennent lui prendre une petite part de sa très grande fortune... Cela a en tout cas mis en lumière ce que la gauche politique et le mouvement ouvrier dénoncent souvent en Belgique: notre pays est un paradis fiscal pour les plus fortunés. Par ailleurs, une visite dans cet autre paradis fiscal qu'est la Suisse a amené Didier Reynders à proposer un deal avec ce pays, par lequel la Belgique fermerait les yeux sur les capitaux belges évadés et accueillis? généreusement? par les banques helvétiques, en échange d'une rétribution financière, bienvenue en ces temps de disette budgétaire publique…
esper73Elections communales et provinciales, élections régionales et communautaires, élections législatives, élections européennes... nous vivons en Belgique au rythme de ces moments-clés qui structurent notre organisation démocratique. Il ne se passe pas deux ans sans que nous soyons amenés à donner notre voix en tant que citoyens à l'un ou l'autre niveau.
Le 14 octobre prochains, nous nous rendrons de nouveau aux urnes pour définir l'orientation que prendra la structure communale et provinciale belge
 
 
agenda
 
newsletter

L'Esperluette