JEP Du commerce des traites et des droits - programme

Du Commerce, des traités et des droits


Deux  ans  après  l’énorme  mobilisation  contre  le  CETA  et  le  TTIP  et  vingt  ans après les mobilisation contre l’Accord multilatéral sur l’investissement (AMI), la journée d’études du CIEP revient sur les enjeux liés au commerce juste et aux mobilisations pour contrer la mise en œuvre et la ratification de traités commerciaux. 
Cette journée se penchera sur les évolutions du commerce mondial et ses conséquences au niveau social et environnemental, mais aussi sur les alternatives à promouvoir, comme l’initiative  pour un traité « contraignant pour les entreprises» à l’ONU. Elle visera également à faire le point sur les points de vue du Sud, ainsi que le point de vue féministe sur les traités commerciaux, ainsi que sur les revendications des mouvements sociaux (dont le MOC et ses organisations) et les échéances et mobilisations à venir. 
Date : 16 novembre 2018
Lieu : HELHa Institut Cardijn à Louvain-la-Neuve de 9h00 à 16h30
Petite restauration sur le temps de midi
Présence de la Librairie Entretemps avec une sélection de livres en lien avec la thématique
Une journée en collaboration avec Solidarité Mondiale
Programme (en pièce jointe) et informations complémentaires: www.ciep.be / 02 246 38 41
Inscriptionhttp://www.ciep.be/index.php?option=com_rsform&formId=21
INVIT JE -FRED ENSEIG-V8 OK
Matinée d’étude du groupe de travail « Enseignement » du CIEP-MOC et de la CSC-Enseignement :

Réforme de la gouvernance du système scolaire : en piste pour un enseignement plus égalitaire et plus efficace ?

Le « Pacte pour un enseignement d’excellence » a pour ambition de faire évoluer l’institution scolaire dans l’objectif d’améliorer significativement son degré d’équité et d’efficacité dans les 15 prochaines années. Dans ce cadre, le Pacte préconise la mise en œuvre d’un nombre considérable de mesures (structurées en 5 « axes stratégiques d’actions »), interdépendantes les unes des autres, et qui, prises dans leur ensemble, annoncent une réforme profonde du système éducatif.
L’une des axes principaux du Pacte porte sur l’implémentation progressive d’une nouvelle forme de gouvernance du système éducatif. Cette nouvelle approche de la gouvernance scolaire entend promouvoir « une responsabilisation renforcée des acteurs de l’enseignement par rapport à ses résultats, en dehors de toute logique bureaucratique » et s’articule autour d’un certain nombre de principes tels que : une autonomie et une responsabilisation renforcées des acteurs de l’enseignement, une définition contractuelle des rapports entre le pouvoir régulateur, les P.O. et les établissements et un pilotage par objectifs. Cette nouvelle approche de la gouvernance du système éducatif conduit également à une approche considérablement renouvelée des divers métiers de l’enseignement (enseignants, directeurs, inspecteurs,…).
Quelles sont les principales lignes de force de cette réforme de la gouvernance du système éducatif ? Dans quelle mesure et à quelle(s) condition(s) ce nouveau modèle de gouvernance peut-il favoriser davantage d’égalité et d’efficacité scolaire ? Quels sont ses avantages supposés ? Quelles sont ses limites éventuelles ? Qu’en pensent les acteurs de l’école ?
Ce sont ces différentes questions qui seront abordées lors de la matinée d’étude, organisée par le CIEP-MOC et la CSC-Enseignement le 27 avril 2018 à Bouge.
Cette matinée d’étude, gratuite, est ouverte à toutes et tous.
InvitationInscription obligatoire directement sur le site du CIEP

02032018-J.E.Agit

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette journée d’étude servira de journée de lancement de notre Campagne 

«Agis, t’es du local !». 

L’objectif de la journée est donc double :
* d’une part «lancer la campagne 2018», en reprenant quelques éléments «clés» de celle-ci (diffusion du film de campagne et des fiches thématiques),
* d’autre part outiller les militants, animateurs et permanents du mouvement sur certains aspects et thématiques abordés par cette campagne.
Entre autres, seront abordées les questions de la démocratie participative et ses enjeux actuels, en montrant quelques exemples de participation citoyenne ; la question des intercommunales, de leur fonctionnement et des enjeux soulevés par «l’affaire Publifin», pour ensuite montrer par l’exemple qu’une autre manière de faire est possible et positive (gestion en partenariat de certains biens communs…).
Nous vous attendons nombreux et nombreuses.
Inscription directement sur notre site :  http://www.ciep.be/form/21-formulaire-d-inscription-copy
 
agenda
 
newsletter