Le 22 mars, c’est le printemps : tous aux champs...des possibles ! Vous êtes intéressé de mener une animation sur le thème ? De lancer une formation ? De découvrir des outils efficaces pour sensibiliser et mobiliser ? Animateurs et permanents, militants et volontaires : notre « journée des possibles » est pour vous ! Découvrez le programme ici et inscrivez-vous en ligne !




Invitation journée 22 mars 2016
Migrations, TTIP, inégalités, pensions, allocations, … La protection sociale est sur toutes les lèvres. D’un côté remise en cause en Europe par les politiques d’austérité, comme en Belgique par le gouvernement Michel, ailleurs, elle suscite l’espoir. Des initiatives innovantes voient le jour, soutenues par des mouvements sociaux,qui méritent d’être

mises en lumière. Non sans débat ni questionnements. Comment défendre au mieux

la protection sociale comme levier de solidarité et de développement ?

 

C’est le printemps… Tous aux champs (des possibles) ! 
  • Quand ? Le mardi 22 mars 2016
  • Où ? Palais des Congrès à Namur
PROGRAMME

Matinée : face aux idées reçues et questionnements existentiels, s’outiller pour argumenter 

9h : accueil
9h30 : lancement de la journée, par Claire Terlinden (coordinatrice de Solidarité Mondiale) et Virginie Delvaux (directrice du CIEP) - retour sur la campagne 2015
9h50-11h20 : 3 ateliers de 30 minutes, à choisir entre 7 ateliers différents
  • Atelier 1 : « Favoriser les échanges avec les Etats-Unis, c’est bon pour notre protection sociale ? » Avec Jacques Debatty (MOC Bruxelles)
    Quels impacts des traités commerciaux comme le TTIP et le CETA sur nos systèmes de protection sociale ? Devons-nous vraiment craindre pour les couvertures sociales existantes et à venir ? Quels risques aussi pour les pays en voie de développement face à ces traités bilatéraux d’investissement ?
  • Atelier 2 : « Le revenu ‘universel’, une porte vers la protection sociale pour tous ?  » Avec Nathalie Janne (CNCD) 
    Un revenu de base pour tous, sans conditions, tout au long de la vie. L’idée mérite d’être débattue. Le monde actuel, et en particulier l’économie, pose en effet de nombreux défis qui nécessitent de sortir des cadres de pensée et d’action traditionnels. Mais si le débat sur le revenu de base reflète certaines préoccupations de nos économies développées, qu’en est-il de sa pertinence pour les pays en développement ?
  • Atelier 3 : « Quel rôle pour les mutuelles dans l’atteinte de la couverture universelle en santé ? » Avec Fodé Sissoko & Seydou Ouattara, responsable du développement de mutuelles de santé dans la région de Ségou au Mali (UTM Mali)
    L’état de santé du monde, même si des progrès importants ont été réalisés, souffre d’une aggravation des déséquilibres. La société civile, notamment au travers des mutualités, se mobilise pour pousser les États à respecter le droit à la santé et à honorer leurs engagements dans ce domaine. La couverture santé universelle (CSU) est un ‘nouveau’ concept dont l’objectif est d’intégrer et de couvrir le plus de personnes possibles en pesant aussi sur les déterminants sociaux autres que les soins médicaux. C’est un défi immense et complexe.
  • Atelier 4 : « Femmes et protection sociale : des attentes spécifiquesune attention spécifique ? » Avec Soizic Dubot, Vie Féminine
    Pour la protection sociale, les femmes ne sont pas des hommes comme les autres. Alors qu’elles ont des besoins et attentes spécifiques (congé de maternité, santé maternelle, pensions, complément de revenu pour les temps partiels, etc.), les femmes sont le plus souvent des laissées pour compte des systèmes de protection sociale. Au Nord comme au Sud, elles s’organisent.
  • Atelier 5 : « Les migrants, menace pour notre protection sociale ? » Avec Luan Abedinaj, CSC Diversité
    Ce préjugé a particulièrement la peau dure face à la crise migratoire sans précédent connue en Europe ces derniers mois. Mais à quoi ont-ils droit exactement ? Les conditions d’accès aux prestations de la sécurité sociale sont-elles les mêmes que pour des nationaux ? Ne passent-ils pas à la caisse eux aussi ? En quoi cela impacte notre protection sociale ?
  • Atelier 6 : « Quelles alternatives innovantes pour l’accès à la protection sociale dans une économie émergente comme le Brésil ? » Avec Elodie Van Mechelen, MOC Verviers & Patrick Feltesse (MOC)
    Malgré quelques avancées sous l’ancienne gouvernance du premier président de gauche, Lula, avec notamment le comme le système de la « Bolsa familia », le chemin vers l’accès à la protection sociale pour tous est encore long au Brésil. Sur le terrain, le groupe du voyage d’immersion Solidarité Mondiale a découvert diverses alternatives mises en place par les mouvements sociaux. Ces alternatives innovantes feront l’objet de cet atelier.
  • Atelier 7 : « Bien vieillir, un défi mondial » Avec Franck Moinil, Eneo
    La population mondiale vieillit et au vu de l’accroissement de l’espérance de vie, la proportion des plus de 60 ans devrait atteindre 22% de la population mondiale en 2050, soit deux milliards d’individus. UTout un défi en termes de santé, de lieux de vie, de développement économique,… Une opportunité, aussi ?
11h30 : Débat en plénière « les Décodeurs » , avec Seydou Ouattara (UTM Mali), Nicolas Van Nuffel (CNCD), Valérie Notelaers (Mutualité chrétienne) &
12h30-13h30 : Repas
Après-midi : Outils et bonnes pratiques pour agir 
13h30 : Féria des régions
14h : Ateliers participatifs

  • Atelier 1 : expérimentation des outils de la mallette pédagogique « protection sociale pour tous »
  • Atelier 2 : action collective dans l’espace public/flashmob
  • Atelier 3 : improvisation "tordons le cou aux idées reçues sur la protection sociale"
  • Atelier 4 : chants de mobilisation autour de la protection sociale
  • Atelier 5 : témoignages des participants du voyage d’immersion au Brésil de Solidarité Mondiale
15h15 : Agenda/calendrier de la campagne « et maintenant ?! »
15h30 : discours politique de Christian Kunsch, président du MOC
16h : action collective
16h30 : verre de l’amitié

Adresse du lieu : 
 Palais des Congrès - Place d’Armes, 1 - 5000 Namur

A 10 minutes à pied de la gare SNCB de Namur

 

Inscription (avant le 14 mars)

Via le formulaire en ligne. Une fois complété, vous recevrez un email de confirmation. 

Vous pouvez également compléter le bon d’inscription (PDF) et nous le renvoyer.

Inscription par téléphone au 02/246.38.81 (Solidarité Mondiale)

Plus d’infos : 
Antoinette Maia – antoinette.maia@solmond.be 
Stéphanie Baudot – stephanie.baudot@ciep.be

Banniere

 

Outils

La solidarité pour accéder à la santé

9-Benin 1-M.-Cornelis content-view 553 315 cropCustom copie modifie-1

Petit pays d'Afrique de l'Ouest, le Bénin peine à offrir à sa population des soins de santé à prix abordables. Les mutuelles de santé qui s'y développent renversent peu à peu la tendance. Mais la route reste longue, et les défis des mutuellistes énormes. Reportage/Vidéo.

 

 

 

ImageVideo

 

Bénin : Vers une protection sociale pour tous

Novembre 2016. Une délégation du Mouvement ouvrier chrétien (MOC) se rend au Bénin, encadrée par Solidarité Mondiale. Objectifs : renforcer les liens du MOC avec ses partenaires du Sud et échanger connaissances et pratiques pour avancer, ensemble, vers une protection sociale forte. Rencontre avec ceux qui portent ces initiatives et avec les bénéficiaires de ces projets.

Reportage/Vidéo.

 

 

Comment utiliser les cartes postales dans une animation pédagogique ?

 


Les cartes postales de la campagne peuvent être utilisées lors de vos animations pédagogiques et différentes activés. Voici quelques pistes pour une utilisation ludique. 6 Cartes recto/verso

  • Utiliser les cartes pour susciter le débat :
    • Faire un débat mouvant à partir de chaque carte postale en posant des questions « polémiques » sur les thématiques abordées par la carte.
    • Demander aux participant-e-s d’organiser un débat sur les thématiques abordées, en se basant sur les cartes et l’outil «les idées reçues sur la protection sociale »
  • Utiliser les cartes pour aborder le quotidien de vos publics
    • Demander à chacun de choisir une carte qui symbolise une situation qui le touche particulièrement et expliquer pourquoi.
    • Demander à chacun de choisir une, de la présenter et de dire comment ça pourrait l’affecter s’il n’y avait pas de protection sociale.
  • Utiliser les cartes en les accrochant lors de vos événements (salons, festival, lieu de rassemblement)
    • proposer un petit jeu (débat, quizz, etc.) aux personnes visitant le « stand » sur bases des infos auxquelles font référence les cartes.
    • compiler les réactions des participants.
  • Utiliser les cartes pour initier une réflexion et une recherche d’informations sur la protection sociale
    • Demander aux publics comment il comprend le message de la carte et proposer de faire une recherche pour approfondir la question (notamment dans les documents de la campagne et la mallette pédagogique).
  • Organiser un jeu de cartes pour montrer l’aspect global de la question de la protection sociale, sous forme de « jeu des six familles » :
    • distribuer aux participant-e-s six cartes au hasard et leur demander de reconstituer la série complète.
    • Pour obtenir une carte ils doivent trouver un lien entre une carte déjà dans leur jeu et celle qu’ils/elles souhaitent.
  • Montrer qu’une protection sociale au Nord et au Sud est importante
    • A partir des cartes postales, réfléchir aux impacts différenciées que ces questions peuvent avoir au Nord et au Sud, mais aussi sur les hommes et sur les femmes.
  • Susciter l’engagement sur les questions abordées par les cartes postales
    • À partir des cartes postales, demander aux participant-e-s comment ils/elles pensent qu’on pourrait agir
    • Elaborer une liste d’actions possibles et d’associations ou institutions qui sont actives dans le domaine

Et bien d’autres possibilités encore : n’hésitez pas à nous dire comment vous avez utilisé les cartes. Nous publierons vos idées (et vos photos éventuelles) sur cette page.


 

Défendre la protection sociale à coups de crayons

5 Cartes postales BooM BD-4

Stéphanie Baudot, permanente CIEP communautaire

«Comment défendre au mieux la protection sociale comme levier de solidarité et de développement, ici et partout dans le monde ?» Cette question a réuni de nombreux acteurs, militants et défenseurs de la protection sociale lors de la Journée des Possibles, organisée en mars dernier par Solidarité Mondiale, le CIEP, la CSC, la Mutualité chrétienne, Altéo, Enéo, et les Equipes Populaires.  Une série d’ateliers thématiques ont été l’occasion de questionnements et d’échanges sur les enjeux et défis de la protection sociale au Nord et au Sud. 

Armé de crayons de couleurs, le dessinateur Yakana en a tiré la substance dans une panoplie de caricatures au ton humoristique et engagé.  Le CIEP et Solidarité Mondiale, partenaires de la Campagne « Protection sociale pour tous »,  en reprennent quelques-unes pour illustrer des cartes postales dont la vocation est de rappeler au grand public la nécessité d’une protection sociale universelle issue de la solidarité entre toutes et tous. 

5 Cartes postales BooM BD-6Dessin d’humeur, dessin d’humour 

Inspirées des échanges entre participants, les caricatures racontent, par l’intermédiaire du regard du dessinateur, une vision collective et solidaire de la protection sociale et mettent en lumière les défis actuels pour la mise en place et la consolidation d’une protection sociale forte partout dans le monde.  Elles offrent une vision du monde synthétique, cinglante et engagée qui invite le lecteur à réfléchir, à prendre du recul, à se remettre en question et à se positionner. En un trait, elles proposent ainsi un regard critique sur la société avec l’intention «de faire rire (ou sourire), de faire réagir ou de déranger, d’éveiller l’esprit critique des lecteurs, de faire débat». Par ce biais, elles représentent un outil pédagogique pertinent pour amener la réflexion sur l’enjeu crucial de la protection sociale.  Pour lire l'intégralité de l'article  -  Cartes recto/verso - Set A3

 

set a3 imprimante

Bresil-3

 

Documentaire - Récit de voyage au Brésil

Rencontre de travailleurs et travailleuses brésiliens autour des questions de travail, protection sociale, féminisme, environnement...Dans le cadre de la campagne Protection Sociale pour Tous, menée par Solidarité Mondiale (entre autres), un voyage d’immersion s’est déroulé au Brésil et plus particulièrement auprès des partenaires dont les actions sont liées à la protection sociale (syndicat, centre d’action communautaire, mouvement des travailleurs chrétiens...) du 15 au 29 janvier dernier. Ce voyage s’inscrivait pleinement dans une démarche d’éducation au développement. Il s’agissait, grâce à la découverte de la réalité du Sud et des organisations partenaires présentent sur place, d’amener des cadres et des animateurs des différents mouvements du MOC à devenir des relais de la sensibilisation et de la mobilisation sur les enjeux Nord-Sud en général et ceux de la protection sociale en particulier.

Voici le récit sonore de ce voyage

 



 Ici et la basIci et là-bas

Le 17 janvier 2016, douze représentants du Mouvement ouvrier chrétien, du CIEP, de la CSC, de la Mutualité chrétienne, des JOC et d’Altéo s’envolaient pour le Brésil. Des vacances ? Non, mais un programme de rencontres et d’échanges sur la protection sociale avec les partenaires de Solidarité Mondiale sur place. De Sao Paulo à Rio de Janeiro en passant par Recife, dans le nord du Brésil, découvrez le récit de ces voyageurs partis à la découverte de la réalité brésilienne, bien loin de celle que nous connaissons en Belgique.

Nous avons exploré un pays immense, parcouru une contrée aux multiples contrastes, découvert d’autres réalités de vie, de travail et de militance. Ce voyage fut une expérience unique et unanimement appréciée par le groupe. Pendant près de deux semaines, nous étions douze représentants du MOC et de ses organisations et services à vivre en immersion dans la culture brésilienne. L’expérience a été «très mobilisatrice vu l’apport des émotions ressenties au contact des gens qui se battent 1».

Pour lire l'intégralité de l'article : Brésil-Belgique - Vivre une solidarité incarnée - Ici et là-bas n° 102 - Février/Mars/Avril 2016

Actions

journee 22-03-e4d64

  • Témoignages

    La Wallonie picarde affiche son engagement pour une protection sociale pour tous !

    Le MOC de Wallonie picarde et ses organisations constitutives sont en campagne pour une « Protection sociale pour tous » !
    Nous avons rencontré les responsables et des militants du mouvement mais aussi des personnalités politiques de la région qui affichent à nos côtés leur engagement pour une protection sociale pour tous !
    En effet, tomber malade et ne pas pouvoir s’acheter de médicaments. Travailler mais rester pauvre. Se retrouver sans emploi et n’avoir aucune source de revenu. Travailler toute sa vie et ne pas recevoir de pension…
    Pour ¾ de l’humanité, ceci n’est pas une fiction !
    Or, chacun a droit à la protection sociale !
    Protection sociale pour tous ! , c’est l’appel lancé par la campagne commune menée par Solidarité Mondiale, la CSC et la Mutualité chrétienne, ensemble avec les autres syndicats et les ONG, via le CNCD-11.11.11.
    Nos revendications
    1. LA PROTECTION SOCIALE EST UN DROIT HUMAIN. IL DOIT ÊTRE INSCRIT DANS LES LOIS DE CHAQUE PAYS.
    2. LA PROTECTION SOCIALE EST FINANÇABLE, MÊME POUR LES PAYS LES PLUS PAUVRES.
    3. LES ORGANISATIONS SOCIALES DOIVENT PARTICIPER AUX DÉCISIONS POLITIQUES CONCERNANT LA PROTECTION SOCIALE.
    4. L’EUROPE ET LA BELGIQUE DOIVENT ÉGALEMENT RENFORCER LA SÉCURITÉ SOCIALE EN LEUR SEIN.
    Plus d’infos sur www.protectionsociale.be

    JPEG - 751.6 ko
    Voir la vidéo
    Prochainement, vous aurez l’occasion de découvrir les différentes revendications de la campagne déclinées en différentes vidéos recueillant les témoignages et l’engagement de personnalités de Wallonie picarde.



  •  CIEP Luxembourg
    La protection La protection sociale est un droit humain fondamental. Elle doit garantir à chacun des conditions de vie dignes. Elle est en progression (très) lente dans les pays du Sud et en nette régression chez nous. 
    Face à ce double constat, de nombreux acteurs sociaux de notre pays (syndicats, mutualités, ONG,...) ont uni leurs forces et leurs voix pour réclamer une « protection sociale pour tous » au cours d’une grande campagne en 2015-2016.
    En province de Luxembourg, la Mutualité chrétienne, la CSC, Enéo, Altéo, le CIEP, Jeunesse et santé et le MOC ont décidé de mettre sur pied deux actions de sensibilisation et de visibilité.
    Le jeudi 17 mars, nous mènerons une action de sensibilisation
    Nous irons à la rencontre de la population dans des lieux publics afin de rappeler l’importance de la protection sociale et l’urgence de la défendre. Pour ce faire, il y aura deux outils : des flyers à distribuer et un document reprenant un argumentaire pour pouvoir mener une discussion avec les passants. Nous constituerons des équipes mixtes (avec des représentant.e.s des différentes organisations) dans trois lieux de la province : une première équipe sera à l’œuvre à la gare de Libramont de 7h à 9h ; une deuxième sera active sur le marché d’Arlon de 10h30 à 12h30 ; enfin, une troisième mènera campagne sur le temps de midi à Bastogne (rue commerçante et place Mc Auliffe). Pour vous inscrire, c’est simple, il suffit d’envoyer un mail avec votre nom et votre numéro de téléphone à l’adresse jf.rasschaert@mocluxembourg.be.
    Pour plus d’informations : 063/21.87.28 ou jf.rasschaert@mocluxembourg.be
    Le lundi 21 mars : Marche à reculons 
    l’action sera davantage orientée vers les médias, pour diffuser le message à plus grande échelle. Concrètement, nous avons prévu une marche à reculons dans le piétonnier d’Arlon sur le temps de midi pour illustrer le recul de la protection sociale. Nous partirons de l’entrée du piétonnier, côté Fortis/Hôtel de ville (rue Paul Reuter) vers midi. Après sur quelques centaines de mètres, il y aura une petite intervention orale, puis nous reviendrons en marche avant au point de départ (arrivée vers 12h30). Pour des questions d’organisation et de timing, le rendez-vous sera fixé au point de départ à 11h45. Pour donner un peu de relief à l’action, nous vous proposons de venir déguisé.e.s sur le thème de la protection sociale (en personnel médical, en éclopé.e, en chaise roulante, en SDF,...). On aura besoin d’une participation importante pour donner de la légitimité à cette action qui défendra les valeurs et véhiculera les messages de nos organisations ! Vous pouvez vous inscrire pour le mardi 15 mars au plus tard via le lien suivant :  http://goo.gl/forms/LtWYfEQRBP. Rejoignez-nous!!
    Plus d'infos

  • La cotisation sociale sur la valeur ajoutée des entreprises : une proposition concrète pour financer la sécurité sociale - Colloque organisé par le MOC Charleroi-Thuin le mecredi 4 mai 2016 de 9h00 à 16h30 - Auditoire du CPAS - Boulevard Joseph II, 13 à 6000 Charleroi 
    Programme de la journée
  • Soirée "Où en est la protection sociale dans le monde ?" - jeudi 12 mai 2016 à 19h30 - Collège St Louis Waremme, Salle Paul Bissot - Avenue du Prince Régent, 30, 4300 WAREMME
    RECTO-5-baf34.jpg
    Alors que la question de la protection sociale est plus que jamais au centre des préoccupations des Belges, vous êtes vous déjà demandé ce qu’il en était ailleurs ? Pensez-vous que vous pourriez faire mieux que nos dirigeants en la matière ?
    Le documentaire «Providence», qui fait état de la protection sociale au Sénégal, en Bolivie et en Belgique, ainsi que le serious game du même nom, qui vous permettra de vous glisser dans la peau d’un chef d’Etat devant mettre en place dans son pays les premières mesures en matière de protection sociale, vous aideront à répondre à ces questions.
    Et si cela n’est pas suffisant, nos deux intervenants : Antoinette Maia de Solidarité Mondiale et un représentant du CNCD 11.11.11 seront là pour vous fournir de plus amples informations.
    En savoir plus sur la campagne "Protection sociale pour tous"
    www.protectionsociale.be


  • Témoignage du voyage au Brésil - Jeudi 9 juin 2016 à 17h00 - MOC de Liège
    12 militants et professionnels des organisations du MOC se sont envolés vers le Brésil en janvier 2016. Pendant 15 jours, de Sao Paulo à Rio en passant par le Nordeste, ils ont pu rencontrer les partenaires de Solidarité Mondiale : mouvements de jeunesse et d’adultes, syndicats actifs pour défendre les droits des travailleurs et leur accès à la protection sociale.
    Antoinette MAIA (Solidarité Mondiale) et Christian KUNSCH (président du MOC) témoigneront de leur expérience brésilienne.

    RECTO-6-0c56a-5d6f3.jpg

 Echos dans les médias

Bresil-6
 
En Marche : "De la Belgique au Brésil : la solidarité" - N°1557 - P. 6 - Février 2016
RED'ACTION : Rencontre avec la JOC Brésil - N°26 - P.33 - Janvier/Février/Mars 2016
Ici et là-bas : Brésil-Belgique : vers une solidarité incarnée - N°102 - Février/Mars/Avril 2016
Esperluette : Défendre la protection sociale à coups de crayons - n°89 - Juillet/Août/Septembre 2016

 

 

 

 
agenda
 
newsletter