SemaineSociale2016

Cette Europe que nous avons tant aimée, nous ne sommes plus loin aujourd’hui de la détester ! Or, nous voulons rester des militants de la cause européenne, mais d’« une autre Europe ». Si l’Europe peut aussi per-mettre le progrès de la solidarité, force est de constater que, malheureusement, la moitié des Etats membres (ou plus) n’en veut pas !

Nous voulons « positiver l’Europe », sans pour autant « tomber dans le syndrome de Stockholm » (la fraternisation avec l’ennemi). Notre point de vue est minoritaire.

Nous avons à retrouver le chemin de l’alternative, en la dessinant plus clairement, et du rapport de force favorable à un renversement de l’orientation. Une bataille culturelle se joue, pour laquelle nous avons besoin d’armes et de munitions.

Vous pouvez vous inscrire à la semaine sociale 2016 en cliquant ici.

Pour télécharger notre programme complet, veuillez cliquer ici.

PetiteEnfanceProchaine journée d’études sur la Petite Enfance - vendredi 26 février 2016 à l'Institut Cardijn
Alors que, suite à la 6ème réforme de l’état, l’ONE doit mettre en œuvre de nouvelles compétences liées à l’accueil de l’enfance (FESC) et que malgré les avancées récentes en la matière, les accueillantes n’ont toujours pas un statut social complet, des opérations médiatiques comme Viva For Life pallient aux manquements des pouvoirs publics sans pour autant combler les inégalités croissantes et la précarité affectant un nombre de plus en plus grand d’enfants.

Cette journée sera l’occasion de donner la parole à différents acteurs du secteur (Délégué général aux droits de l’enfant, ONE, Vie Féminine, COCOF, etc.) d’une part, à des acteurs de terrain (RAIDS, Winniekot, BébéBus, Ligue des Familles) et à plusieurs organisations du mouvement (CSC, Mutualités, Vie Féminine) d’autre part.
Cette journée aura lieu le 26 février prochain à l’Institut Cardijn, à Louvain-la-Neuve.
 
2016-InterMvtProchaine formation des nouveaux permanents en intermouvement. Les contenus spécifiques seront communiqués ultérieurement.

Thèmes : rapport du MOC au politique et de la présentation des organisations.

MODALITÉS PRATIQUES
Dates :
-----> 15 avril 2016
-----> 12 mai 2016
-----> 17 juin 2016
-----> 22 septembre 2016
-----> 13 octobre 2016
-----> 25 novembre 2016

site pac campagne«Semons des possibles»

est une campagne menée par trois mouvements d’Education permanente : le Centre d'Information et d'Education Populaire (CIEP),  Présence et Action Culturelles (PAC) et le Centre d’Action Laïque (CAL).

Cette campagne met en valeur, dévoile ou réhabilite des actions culturelles menées par des citoyens, organisés ou non en associations, qui résistent à toutes les formes de domination liées au racisme, au patriarcat et au capitalisme/néolibéralisme.
Nous avons choisi de donner la parole aux acteurs de terrain, de mettre en avant leurs initiatives, de dévoiler comment ils résistent, s’expriment et proposent d’autres rapports sociaux et modèles de vie en société.

30ansAIDRÉSEAU AID : UNE HISTOIRE D’AVENIR !

Mardi 17 novembre – Ferme de Martinrou

Le réseau AID a 30 ans. Depuis la 1ère pierre en 1985, il a grandi et a construit son identité, au fil des années et des projets, toujours au service de l’autonomie socioprofessionnelle des personnes. Ses missions de lutte contre l’exclusion et son combat pour plus d’égalité sont plus que jamais d’actualité. Cet anniversaire est l’occasion de s’arrêter un instant sur le parcours accompli et se tourner vers l’avenir pour des actions toujours plus innovantes et proches des besoins des individus.
Venez participer à la journée de réflexion et festive, co-organisée avec le CIEP dans le cadre de ses journées d'études politiques.
Au programme : trois débats radiophoniques (retransmis en direct sur radio 27), une pièce de théâtre, des animations, et des ateliers tout au long de la journée,…

Un accueil des etrangersNous vivons dans un pays prospère…

Très prospère. Un pays qui, dit-on, traverse la crise avec nettement moins de difficultés que d’autres pays européens. Et si les effets de la crise se font relativement moins sentir chez nous qu’ailleurs, nous le devons principalement à l’efficacité et à la solidité de notre modèle social (sécurité sociale, négociations collectives, indexation automatique des salaires et des allocations,…) qui a convenablement rempli sa fonction « d’amortisseur ». Notre système de sécurité social constitue ainsi un patrimoine commun et solidaire, sensé garantir à toutes et tous une existence digne, quels que soient les aléas de la vie et l’état de la conjoncture économique. Nous pouvons en outre compter sur une vaste offre de services publics financés par un impôt progressif, un enseignement obligatoire gratuit, des soins de santé réputés être parmi les meilleurs du monde,… 

Cliquez ici pour voir l'intégralité de la campagne

 
agenda
 
newsletter