visutxtter

Avec la campagne « Agis, t’es du local ! », le CIEP-MOC souhaite mettre l’accent sur la participation citoyenne au niveau local mais également sur une gestion différente de la « cité », qui serait à la fois plus « sensible », participative et collective. Cette gestion serait en ce sens à rapprocher de l’idée des communs dans le sens que lui donne le philosophe François Jullien : « le commun est ce à quoi on a part et à quoi on prend part, qui est en partage et à quoi on participe. C’est pourquoi c’est un concept originellement politique : ce qui se partage est ce qui nous fait appartenir à la même cité. »[1]

En quelques mots, l’esprit de la campagne est :
  • Outiller les citoyens afin qu’ils puissent faire le lien entre leur expérience tangible, sensible et locale, avec les enjeux plus lointains (migrations, austérité, sécurité sociale, etc.).
  • Faire une campagne proche du citoyen, qui puisse montrer un cheminement « sensible » du parcours citoyen et politique.
  • Montrer que l’action citoyenne dans sa commune ne se limite pas à aller voter tous les 5 ans et qu’il existe de multiples façons de s’engager au delà des élections et du politique au sens strict
  • Mettre en évidence les liens avec les autres niveaux de pouvoir en mettant l’accent sur les questions transversales
  • Intégrer la question de la transition et des « communs » dans les revendications et actions au niveau local
La journée d’étude du 2 mars 2018 sera également consacrée à la thématique des élections communales, avec un focus sur la participation citoyenne et les communs.
Pour en savoir plus, cliquez ici - Inscription en ligne, cliquez ici
 
Vous trouverez dans les onglets ci-dessous :

[1] AMBROSI Alain, « Le bien commun est sur toutes les lèvres », http://wiki.remixthecommons.org/index.php?title=Le_bien_commun_est_sur_toutes_les_l%C3%A8vres
 
 
agenda
 
newsletter